DIMANCHE 6 DÉCEMBRE 2009

Bienvenues, bienvenus sur Asante

Bonjour a toutes et a tous. Les contes et légendes qui suivront sont authentiques, sortis de la parole de personnes africaines, citoyens de leur pays et vous seront transmis tel que je les ai enregistre lors de mes années d'Afrique. Ils vous seront transmis tels qu'ils m'ont été transmis afin de garder le charme et l'authenticité de la parole. Comme vous le savez, il s'agit la de trésors de littérature verbale, transmis depuis le fond des ages, de bouche a oreille entre les populations, dans les villages et les villes de ce magnifique continent que constitue l'Afrique. Je vous souhaite une bonne lecture et j'espère que vous apprécierez.

mercredi 13 mai 2009

L'elephant ecrase les oeufs de l'engoulevent

La fourmi organisa une fete :
- Je vais aller demander a Mbulukooko (1) si elle sait jouer du tambour.
La fourmi se rendit donc chez Mbulukooko qui lui repondit :
- Je sais jouer du tambour sikulu (2), veux-tu que j'essaye de voir si il resonne ?
Il essaya, l'instrument resonna. Le singe entendant l'instrument de Mbulukooko, s'ecria :
- Moi, je m'en vais danser !
Il grimpa rapidement sur la cime d'un arbre, une grosse branche s'abattit sur le dos de
l'elephant.
- Je vais m'enfouir dans la brousse, dit -il.
Il courut. L'engoulevent (4) y couvait ses oeufs. Voyant venir l'elephant, il s'envola se
percher sur un arbre.
En passant, l'elephant ecrasa les oeufs de l'engoulevent. A cette vue, il s'ecria :
- Oh ! oh! L'elephant ! c'est par mes oeufs que j'assure la perpetuite de mon clan, maintenant
mon clan est extermine !!!!.... Je brulerai cette brousse pour te bruler les pattes ainsi
l'on verra par ou tu te rends !
Elle brula la brousse. Ma Nsoombi (3) faisait sa sieste. Ses pattes furent brulees !
Naa Nsoombi de dire :
- Je m'en vais mouiller mes jambes dans le ruisseau.
Elle courut se jeter a l'eau, mais en plongeant elle creva les yeux de la tortue :
- Aie ! gemit la tortue, tu es venue me crever les yeux ? j'irai porter plainte !
Elle se rendit chef le chef ; et celui-ci de dire :
- Faites comparaitre Ma Nsoombi.
Elle y vint.
- Pourquoi as-tu creve les yeux de Dame tortue ?
- Je faisait ma sieste, repliqua Ma Nsoombi. Interrogez l'Engoulevent qui a bruler la brousse
et roussi mes pattes. A causes de cela, je suis allee les mouiller dans la riviere.
- J'ignorai que Dame tortue se trouvait au fond de l'eau. Si donc ses yeux sont creves,
demandez-en la raison a l'Engoulevent qui a incendie la savane.
L'engoulevent :
- Si j'ai brule la savane, c'est parce que l'Elephant a ecrase mes oeufs, par lesquels j'assure
la perpetuite de mon clan.
L'elephant comparut a son tour :
- Si j'ai ecrase les oeufs de l'Engoulevent, c'est que le singe a fait tomber une branche sur
mon dos. Alors je me suis mis a courir, en courant, j'ai sous mes pas, ecrase les oeufs de
l'Engoulevent.
Le singe :
- Na Mbulukooko jouait du tambour, je voulais aller danser, mais une branche s'est detachee
et patatras ! sur le dos de l'elephant.
Na Mbulukooko :
- J'ai joue du tambour parce que la fourmi est venue me reveillee tandis que je dormais
profondement.
Elle m'a dit :
- Ma Mbulukooko, sais-tu jouer du tambour ? Viens jouer dans ma fete. Le motif pour lequel
j'ai joue , demandez le a la fourmi !
- La fourmi jugea prudent de s'esquiver... Le juge qui aurait du trancher la palabre,
deguerpit a son tour ; et l'affaire en resta la.

(1) Mbulukooko : variete d'antilope
(2) Sikulu : une sorte de tambour
(3)Nsoombi : nom de l'elephant
(4) l'engoulevent : passereau







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire